Tombée de rideau

Denise Martel

Samedi, 21 Avril 2012, 11:10

© Courtisie

VIPVous êtes actuellement dans la zone VIP.

Coup d'oeil sur cet article

Amorcée il y a trois ans, la tournée d’adieu de Riverdance prendra fin en juin, à Wolf Trap en Virginie. Avant que le rideau ne tombe sur la troupe qui sillonne les routes d’Amérique du Nord depuis 16 ans, Riverdance repassera par Québec, Saguenay, Ottawa et Montréal pour un ultime salut.

Amorcée il y a trois ans, la tournée d’adieu de Riverdance prendra fin en juin, à Wolf Trap en Virginie. Avant que le rideau ne tombe sur la troupe qui sillonne les routes d’Amérique du Nord depuis 16 ans, Riverdance repassera par Québec, Saguenay, Ottawa et Montréal pour un ultime salut.

La première image qui vient en tête en pensant à Riverdance, ce sont bien sûr tous ces danseurs à claquettes formant une spectaculaire ligne. Mais on a tendance à oublier les musiciens qui les accompagnent.

Parmi eux, la violoniste irlandaise Niamh Ni Charra qui reprend du service, après cinq ans d’absence, pour les adieux de la troupe américaine de Riverdance, « le » show qui a fait connaître la danse et la musique irlandaise partout dans le monde.

« J’ai fait mes débuts avec Riverdance au Royaume-Uni en 1997, pour un stage de trois semaines. On s’était même produit sur le Queen Elizabeth ll, mais c’est l’année suivante que j’ai commencé à faire la tournée à temps plein, à Vancouver. Je suis restée avec la troupe jusqu’en 2005 », précise la musicienne dans un échange de courriels.

Pour la finale

« Je suis revenue au début d’avril, après une tournée de trois semaines en France avec Dan Ar Braz, une légende de la musique celtique et je serai là pour les 11 dernières semaines de la tournée en Amérique du Nord. »

« J’étais heureuse quand les producteurs m’ont offert de participer à la finale de Riverdance en Amérique, parce que je suis la violoniste qui a fait le plus de représentations du spectacle. »

« Heureusement, ils m’ont contactée l’année dernière, ça m’a permis d’organiser mon agenda entre ma carrière solo avec mon groupe, mes tournées pour accompagner d’autres artistes comme Dan ou Carlos Núñez, et celle de Riverdance », ajoute la violoniste qui enregistrera son quatrième album solo en juillet.

Carrière solo

« Je suis heureuse et fière d’avoir la chance de participer au dernier show en Amérique du Nord, même si ça va être émouvant pour nous tous et un peu triste. Je ne sais pas quand ni où, mais je suis certaine que je vais retravailler avec Riverdance un jour. »

« Pour l’instant, c’est toutefois mon travail solo qui a la priorité », conclut la violoniste qui fera une tournée de six semaines au Canada, cet été, avec son groupe. Aucun spectacle n’est prévu au Québec, ce sera peut-être partie remise.

Riverdance viendra présenter sa tournée d’adieux au Grand Théâtre de Québec, les 26 et 27 avril; à Saguenay, le 28 avril; à Ottawa, le 29 avril et à Montréal, les 4 et 5 juin.

Menu