Les trésors du Séminaire

Emy-Jane Déry

Mercredi, 06 Mars 2013, 06:51

© Photo Stevens LeBlanc

VIPVous êtes actuellement dans la zone VIP.

Au fil du temps, les prêtres du Séminaire de Québec ont amassé des centaines de milliers de pièces de collection. Pour souligner son 350e anniversaire, l’exposition Révélations. L’art pour comprendre le monde nous dévoile une partie de ce riche patrimoine.

Le Musée de la civilisation a pris en charge en 1995 la collection des prêtres du Séminaire de Québec. Ceux qui ont amassé à travers les années des milliers d’œuvres pour leur culte et à des fins d’enseignement ne disposaient alors plus des ressources pour conserver précieusement ces trésors. Révélations expose la riche collection des beaux-arts, qui compte des centaines d’éléments, dont des peintures européennes et canadiennes, des œuvres sur papier, des sculptures ainsi que des pièces d’orfèvrerie.

C’est la première fois depuis 1992 qu’une exposition est consacrée uniquement à la collection des beaux-arts du Séminaire. Il s’agit d’une occasion de pouvoir redécouvrir certaines pièces qui ont fait l’objet de nouvelles recherches ces dernières années. «On peut non seulement apprécier ces œuvres au niveau artistique, mais aussi les comprendre et les associer avec des individus qui ont été importants dans l’histoire, comme certains recteurs de l’Université Laval, des supérieurs du Séminaire ou encore des professeurs», a expliqué Vincent Giguère, conservateur du Musée de la civilisation.

Des œuvres qui parlent

Lorsqu’on pénètre dans l’exposition, on peut immédiatement se laisser impressionner par un immense tableau qui fait plus de deux mètres de haut, Le repos de la Sainte Famille durant la fuite en Égypte, attribué à Jean Restout. Déjà absorbé par sa taille, on apprend rapidement que cette beauté a été endommagée par l’incendie de 1888, qui a ravagé la chapelle extérieure où il se trouvait. Un important travail de restauration a dû être fait. C’est le premier tableau de l’exposition, mais aussi le premier à avoir fait son entrée au Séminaire de Québec. Nous sommes alors en 1752.

Plus loin, l’imposant tabernacle en bois doré nous est présenté pour la première fois depuis sa récente restauration. La seconde partie de l’exposition comprend plusieurs tableaux, qui ont notamment été des sources d’inspiration et d’apprentissage pour des artistes québécois et canadiens. De nombreuses pièces ont été offertes aux prêtres par des donateurs en raison de la bonne réputation du Séminaire.

Une section de l’exposition est d’ailleurs consacrée à Marc-Aurèle de Foy, alors que son frère, l’abbé Édouard Côté, a fait don de plus de 200 objets provenant de son atelier après son décès.

√ Révélations. L’art pour comprendre le monde, réalisée par le Musée de la civilisation, est présentée jusqu’au 15 mars au Musée de l’Amérique française.

Coup d'oeil sur cet article

Au fil du temps, les prêtres du Séminaire de Québec ont amassé des centaines de milliers de pièces de collection. Pour souligner son 350e anniversaire, l’exposition Révélations. L’art pour comprendre le monde nous dévoile une partie de ce riche patrimoine.

Le Journal de Québec

Cet article est réservé aux membres VIP

Le Journal de Québec

Pour poursuivre la lecture

OFFRE SPÉCIALE

2,95$ / mois* (taxes incluses)

Abonnez-vous

* Certaines conditions s’appliquent

Vous êtes abonné à l’édition papier ou électronique?
Activez maintenant votre accès GRATUIT à la ZONE VIP!

Vous désirez en savoir plus sur les abonnements? Découvrez nos forfaits.

* Offre valide pour 6 mois, pour les nouveaux abonnés seulement. Par la suite le tarif passera à 6,95 $/mois. Aucun remboursement pour cette offre promotionnelle. Les taxes sont incluses dans ces tarifs. Les abonnés de l'édition papier et/ou de l'édition électronique profitent de tous les privilèges VIP gratuitement.

Menu